Formation en hydrographie catégorie B

reconnue par l’Organisation Hydrographique Internationale

La formation catégorie B offerte par le CIDCO couvre l’ensemble des aspects liés à l’hydrographie : la géodésie, le positionnement, l’acoustique sous-marine, la bathymétrie, les marées et les niveaux d’eau, la gestion des données hydrographiques. Ce cours offre aux étudiants une formation de qualité se basant sur une formule d’apprentissage théorique dans un premier temps et une mise en pratique terrain par la suite.

La formation en hydrographie catégorie B du CIDCO

La formation est reconnue par l’Organisation Hydrographique Internationale (OHI, catégorie B) et répond à la norme S-5 des normes de compétences des hydrographes en cartographie marine.

À l’issue de la formation, un certificat vous est délivré attestant la réussite d’un programme de formation Catégorie B reconnue par l’OHI.

Il existe actuellement une forte demande de l’industrie pour des hydrographes afin de réaliser un nombre croissant de levés hydrographiques. Que ce soit en mer, en zone côtière ou en eaux intérieures, l’industrie maritime (dragage, construction) l’industrie pétrolière, les entreprises de levés hydrographiques sont en croissance rapide.

Une formation reconnue par l’OHI pourra vous donner la capacité de travailler à travers  le monde dans un domaine qui se développe rapidement et de façon durable.

En tant qu’hydrographe catégorie B vous serez appelé à travailler pour des entreprises ou des agences gouvernementales qui ont des normes de qualité reconnues par l’OHI ou par l’industrie elle-même.

 

Critères d’admission : 

  • Posséder un diplôme technique de deux ans en géomatique, en arpentage ou en génie civil avec option en géomatique.

  Ou

  • Avoir terminé avec succès un programme de premier cycle (baccalauréat universitaire en sciences, diplôme d’ingénieur) en arpentage ou en géomatique.

Demande d'inscription


Fournir aux étudiants les bases théoriques et pratiques

Ce cours vise à fournir aux étudiants les bases théoriques et pratiques afin de leur permettre ensuite, en tant qu’hydrographes, de réaliser des levés ainsi que d’en contrôler la qualité. Le profil d’emploi des étudiants diplômés est le suivant :

–   Hydrographe  sur des  navires de sondage importants dans le cadre de missions de mise à jour de carte marine ou de levés off-shore pour l’industrie ;

–   Hydrographe sur de petites unités de levé hydrographique dans le cadre d’opérations de levés localisés (ports, études de dynamique côtière, eaux intérieures, appui à une opération de relevé à grande échelle)

Les résultats d’apprentissage du cours sont :

  • Connaissances sur l’environnement marin dans le cadre de levés hydrographiques ;
  • Connaissances sur la mise en œuvre des systèmes hydrographiques (sonar mono et multifaisceaux, système de positionnement, centrale inertielle, marégraphes, systèmes submersibles (système de positionnement, système submersible autonome, système de télémétrie à distance, imagerie acoustique) et l’évaluation de la qualité des données ;
  • Capacité à installer un système hydrographique sur un navire ;
  • Réaliser un levé selon un certain niveau de qualité tout en respectant les règles de sécurité ;
  • Réaliser un traitement des données en utilisant des logiciels appropriés (modèle numérique du fond marin, imagerie acoustique).

- Étape #1 : Formation à distance, pendant 8 mois.

Pour ce mode de formation vous aurez accès à :

  • La plateforme d’enseignement en ligne, qui inclut des vidéos, du contenu théorique, des quiz d’auto-évaluation, un nombre impressionnant de données issues de programmes spécialisés illustrant les principaux concepts de chaque module ;
  • Des programmes de simulation écrits en SCILAB ;
  • Des données de positionnement GNSS manipulables dans RTKLIB ;
  • Des couches de données manipulables dans QGIS ;
  • Accès au serveur du CIDCO pour faire du traitement de données bathymétriques sur des logiciels professionnels (Caris HISP&SIPS) ;
  • Des webinaires ;
  • Au support des experts du CIDCO.

 

Description des modules  : 

Géodésie et référence spatiale – GSR

Aperçu du contenu :

  • Rappels sur la géodésie géométrique et physique.
  • Un rappel sur les techniques d’arpentage orientés sur les mesures hydrographiques.
  • La théorie des moindres carrés, avec des exemples d’applications liées à l'hydrographie.
  • Étude approfondie de la géo-localisation avec des capteurs hydrographiques hybrides (positionnement, mesure d’attitude, mesure de distance par sondeur mono ou multi-faisceaux et/ou d’un système LIDAR).

Les principaux résultats d’apprentissage de GSR sont :

  1. De comprendre les systèmes de référence géodésiques en utilisation et d’en réaliser la manutention ;
  2. Effectuer la saisie des coordonnées et de la localisation sur carte ;
  3. Réaliser des mesures topographiques nécessaires au levé hydrographique ;
  4. Comprendre les concepts du levé par plateforme mobile ;
  5. Réaliser la géo-localisation des données de sondage à partir de données.

 

Positionnement – POS

Aperçu du contenu :

  • Les systèmes de positionnement par satellite (Global Navigation Satellite Systems -GNSS). Cette section du module présente les principes du GNSS et les systèmes actuels GPS, GLONASS, GALILEO et BEIDOU. Dans ce module, le logiciel libre RTKLIB  sera étudié et utilisé et pour le post-traitement GNSS.
  • Des outils statistiques seront utilisés pour les analyses par les nombres carrés appliquées au domaine hydrographique.
  • Une étude approfondie des centrales inertielles (Inertial Navigation Systems – INS). Les principes d’alignement, les problèmes d’estimation de pilonnement, les systèmes hybrides GNSS/INS.
  • Le positionnement acoustique sous-marin incluant les bases ultra-courtes,  les bases courtes, et les bases longues.

Les principaux résultats d’apprentissage de POS sont :

  1. De savoir utiliser un système hybride de positionnement et de réaliser un contrôle qualité du positionnement ;
  2. De différentier les différents modes GNSS et d’interpréter les facteurs de qualité en relation avec des sources d’erreurs ;
  3. De comprendre les principes du positionnement acoustique sous-marin et de réaliser des calibrations LBL et USBL ;
  4. De comprendre les concepts de navigation inertielle et de pouvoir réaliser des alignements statiques et dynamiques, d’expliquer le principe de mesure de pilonnement et ses sources d’erreurs.


Environment – ENV

Aperçu du contenu :

  • Océanographie physique, composition de l’eau de mer et son impact sur la propagation acoustique.
  • La géologie marine donne les bases de la composition du sol sous-marin, des sédiments et de leur dépôt, et des méthodes d’échantillonnage.
  • La géophysique marine offre des applications sur les levés sismiques, gravimétriques et magnétiques.

Les principaux résultats d’apprentissage de ENV sont :

  1. De comprendre l’impact des caractéristiques physiques des océans sur les levés hydrographiques, la circulation globale et cotière des océans et les principes du transport des sédiments ;
  2. D’interpréter les levés magnétiques et gravimétriques ;
  3. D’interpréter les levés sismiques son impact sur la surface et le positionnement acoustique.

 

Marée et niveau d’eau – TID

Aperçu du contenu :

  • Théorie des marées, son origine et les forces génératrices. Le régime des marées.
  • Mesure des marées par différentes technologies.
  • La prévision des marées.
  • Introduction à la modélisation des marées et à l’utilisation d’outils de prévisions.
  • Réduction des sondages à partir d’informations de niveau d’eau et de mesure de profondeur

Les principaux résultats d’apprentissage de TID sont :

  1. D’expliquer la théorie de la marée statique, identifier les régimes de marée et les constituent harmoniques d’un modèle de prédiction ;
  2. D’utiliser un modèle de prévision des marées et être conscient des autres facteurs influençant le niveau de l’eau ;
  3. D’installer, calibrer et utiliser des marégraphes ;
  4. De comprendre et manipuler les différents niveaux de référence de marée.


Bathymetry – BAT
 

Aperçu du contenu :

  • Acoustique sous-marine, transducteurs acoustiques, propagation du son dans l’eau de mer.
  • Sonar mono-faiseau.
  • Sonar latéral.
  • Sonar multifaisceau.
  • LiDAR.

Les principaux résultats d’apprentissage de BAT sont :

  1. De configurer un système bathymétrique suivant les données océanographiques et la composition du plancher sous-marin ;
  2. Être à même d’interpréter des données sur la colonne d’eau et celles fournies par le sonar suivant les paramètres acoustiques et les conditions environnementales ;
  3. De calibrer et faire un contrôle qualité du processus d’acquisition des données acoustiques. De paramétrer et optimiser les appareils acoustiques ;
  4. De calibrer et paramétrer le traitement acoustique d’un appareil d’imagerie sous-marine et être capable d’en interpréter les données lors de recherche d’objets/obstacles ;
  5. De connaître différentes techniques de bathymétrie non-acoustique.

 

Hydrographie – HYD

Aperçu du contenu :

Ce module présente différents type de levés hydrographiques, les standards de qualité qui s’appliquent à ces opérations, et les différents systèmes d’acquisition ainsi que leur intégration dans une embarcation.

  • Risque d’échouage, différents types de levés hydrographiques, introduction à la mesure de profondeur.
  • Systèmes de levés et méthodologie.
  • Incertitudes de données hydrographiques et standards de qualité.
  • Systèmes d’acquisition de données et intégration sur une embarcation.
  • Produits et rapports.

Les principaux résultats d’apprentissage de HYD sont :

  1. D’avoir la capacité de pouvoir réaliser différent type de mandats de levé ;
  2. De comprendre les spécifications d’un levé hydrographique et de valider leur adéquation avec un type de système hydrographique ;
  3. D’installer, configurer et calibrer un système hydrographique ;
  4. De comprendre les sources d’erreurs d’un système hydrographique et réaliser un contrôle qualité ;
  5. De pouvoir produire un rapport de levé hydrographique;
Gestion des données hydrographiques – HDM

Aperçu du contenu :

La gestion et le traitement des données hydrographiques sont présentés avec le logiciel CARIS HIPS/SIPS. Ce module introduit les principes des Systèmes d’Information Géographiques (SIG) à l’aide du  logiciel libre QGIS. Les principaux éléments abordés sont :

  • Données hydrographiques et les systèmes d’acquisition des données ;
  • Principes du traitement des données hydrographiques ;
  • Traitement des données issues de sonars mono et multi-faisceaux ;
  • Sonar d’imagerie et sonar latéraux ;
  • SIG ;
  • Format des données hydrographiques, les échanges de données ;
  • Utilisation des données hydrographique en cartographie marine.

Les principaux résultats d’apprentissage de HDM sont :

  1. De faire le traitement des données brutes d’un sondeurs multi-faisceaux vers un modèle numérique de terrain. Être en mesure de détecter les erreurs et d’appliquer un contrôle qualité du processus d’acquisition des données ;
  2. De faire le traitement des données de sondeurs mono faisceaux, d’appliquer une méthode d’interpolation et de réaliser l’analyse qualité des données;
  3. De faire le traitement de données issues de sonars latéraux (compensation, mosaïque) et d’interpréter les images ;
  4. D’importer les données dans SIG, de structurer les données, et de produire des métadonnées.
  5. Produire des minutes de bathymétrie.

 

Sciences nautiques -NsC

Aperçu du contenu :

  • Météorologie.
  • Matelotage.
  • Opération de levés hydrographiques  et sécurité en mer. 
  • Navigation.
  • Communication en mer.

Les principaux résultats d’apprentissage de NsC sont :

  1. Comprendre le contenu d’un carte marine, tracer des points et des routes ;
  2. D’être conscient des règles et procédures de sécurités sur un navire ;
  3. Se familiariser avec les équipements d’amarrage, le lancement et la récupération ;
  4. De comprendre les principes météorologiques et de pouvoir faire une prévision à court terme basée sur des observations.

 




 

Law of the sea – LAW

Aperçu du contenu :

Ce module fait le tour de grands principes de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM, ou UNCLOS) en lien avec l’hydrographie. Il expose aussi le cadre contractuel des levés hydrographiques.

  • La juridiction de la CNUDM.
  • La responsabilité de l’hydrographe.

Les principaux résultats d’apprentissage de LAW sont :

  1. De comprendre les aspects légaux entourant le travail de l’hydrographe (les aspects contractuels et la responsabilité juridique) ;
  2. D’avoir une bonne compréhension du cadre juridique international dans lequel l’hydrographie évolue

 

- Étape#2 :  Projet terrain (7 semaines), sur le fleuve Saint-Laurent, à Rimouski, Québec, Canada.

Le projet final terrain représente la finalité de la formation.

Le projet est d’une durée de 7 semaines incluant une semaine d’examens.

Les travaux se font en classe et sur le terrain (marina de Rimouski, fleuve Saint-Laurent).

Les étudiants ont à leur disposition un certain nombre d’équipements hydrographiques, des logiciels spécialisés et la vedette hydrographique du CIDCO.

Les résultats d’apprentissage du cours sont :

  • Planifier et organiser les tâches d’acquisition de données pour un levé hydrographique
  • Prendre en compte les instructions hydrographiques et des spécifications détaillées pour l’acquisition, le traitement et le contrôle qualité
  • Produire différents types de données et effectuer l’analyse qualité de manière à respecter des normes
  • Fournir des produits hydrographiques à partir de données acquises
  • Rédiger des rapports et de la documentation de levé


Calendrier 2019-2020

Date limite d’inscription : 1 octobre 2019

    MODULE PÉRIODE D’ÉTUDE
À distance GSR Géodésie et référence spatiale Oct
2019 – Nov 2019
POS Positionnement
ENV Environnement
     
BAT Bathymétrie Déc
2019 – Fév 2020
TID Marée et niveau d’eau
HYD Hydrographie
     
HDM Gestion des données hydrographiques Mars
2020 – Avr 2020
NSc> Sciences nautiques
Law> Droit maritime
       
Sur place (Rimouski) REX Période de lecture et d’examens (2 sem.) 2020-05-06 au 2020-05-15
FPR Projet terrain (5 sem.) 2020-05-18 au 2020-06-19

Coûts 2019-2020

9 785 $ + taxes = 11 250.30 $ (dollars  canadiens)

Formation à distance Date limite de paiement Coût
-- Dépôt dès l’admission 710.00$
-- Paiement 1 2019-09-16 3197.45 $
-- Paiement 2 2019-11-15 3 197.45 $
     
Formation sur place    
-- Paiement 3 2020-01-20 4 145.40 $
TOTAL   11 250.30 $CAD*

*Les coûts incluent la TPS et la TVQ et sont en dollars canadiens. Les coûts sont relatif à la formation et excluent tous les frais de subsistance (hébergement, nourriture, transports) pour la formation sur place.

Demande d'inscription