Année : 2012

Partenaire : Port de Montréal/Mosaic3D

Thématique : Qualité des données

Publications reliées : Rondeau_CDA_2012, Rondeau_PortTech_2012, Rondeau_VisionGeom_2012.

Afin d’évaluer la performance de la solution intégrée de levé Sonar-LiDAR proposée par le Centre interdisciplinaire de développement en cartographie des océans (CIDCO) et l’entreprise Mosaic3D à des fins d’inspection et de gestion de ses infrastructures portuaires, le port de Montréal a mandaté le CIDCO pour produire une représentation en 3 dimensions des faces de quais des sections 54 à 80 et 103.

Profitant d’une baisse des niveaux d’eau au port de Montréal entre juin 2011 et novembre 2011, une section de 2m par 4m du quai 55 du port de Montréal a été balayée à l’aide d’une station totale robotisée pour constituer une grille de référence de 740 points de contrôle répartis uniformément. Les nuages de points topographiques et bathymétriques acquis à l’aide du système LiDAR-Sonar évalué ici sont ensuite comparés à cette grille de référence afin d’en déduire l’incertitude.

Les incertitudes obtenues pour chaque nuage de points (LiDAR, sonar et combinés) sont présentées dans le tableau ci-dessous.

L’erreur systématique y est aussi montrée. Une valeur négative signifie que le nuage de points se situe devant la référence. Le sonar a donc tendance à sous-estimer sa distance au quai et le LiDAR, à la surestimer.

Puisque le client vise une incertitude de 5 cm (IC 95 %), il semble nécessaire de traiter les nuages de points afin d’en réduire l’écart-type. L’algorithme CUBE implémenté dans Caris-HIPS donnerait sans doute de bons résultats, mais le logiciel ne supporte pas encore les projections de surfaces sur un plan vertical. Un algorithme maison plus simple pourrait par contre être implémenté assez facilement et permettrait sans doute de répondre aux spécifications.

Se référer aux travaux sur le prototype de génération de surfaces verticales.