Comparaison de la capacité de détection de trois sondeurs multifaisceau sur le mur de référence de Rimouski.

Année : 2015

Partenaires : SeaHorse Geomatic, Teledyne Reson

Thématique : Qualité des données

Une question souvent posée par les gestionnaires d’infrastructures et les ingénieurs relativement à un système d’inspection est : « quelle est la taille du plus petit défaut (sous-entendu : fissure, protubérance) que vous êtes en mesure de détecter avec ce système ? »

Trois systèmes multifaisceaux opérés à partir de la surface ont été évalués dans le cadre de cette étude, soit :

  • Le sondeur Reson SeaBat 7125SV2
  • Le sondeur Reson SeaBat T20P
  • Le sondeur Norbit iWBMSc

Pour chacun, nous avons mesuré :

  • La plus petite fissure linéaire (verticale) détectée
  • La plus petite protubérance linéaire (verticale) détectée
  • Le plus petit trou détecté
  • La plus petite protubérance cubique détectée
  • La sensibilité au type de matériau (bois)