Ensablement/dénudement variable de la semelle du mur d’écluse -> validé par les plongeurs. Absence de données dans le bas du mur -> invalidé par les plongeurs.

Année : 2015

Partenaires : Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent / WSP Canada

Thématique : Stratégies de déploiement

Un levé à l’aide d’un sondeur multifaisceau Reson SeaBat 7125SV2 a été réalisé sur les sections amont et aval de l’écluse de St-Lambert (région de Montréal). L’objectif principal de ce levé était de fournir à l’ingénieur en charge du projet une évaluation générale de l’état de la structure, dans le but d’optimiser les plongées d’inspection. L’analyse du jeu de données bathymétriques menée sur site le jour suivant le levé (après un prétraitement des données) a permis d’identifier quatre zones d’affouillement potentiel pour la section aval et cinq pour la zone amont. Les plongeurs ont procédé à des plongées de vérification sur ces zones seulement.

La plupart des cibles identifiées dans le nuage de point sonar était pertinentes et l’intervention de l’équipe de plongeurs a ainsi pu être optimisée.

Toutefois, nous remarquons une absence de données dans le bas du mur sur certaines sections que les plongées n’ont pas réellement pu expliquer. Il s’agit probablement de la résultante d’un effet de coin (multi-trajet). Le mode « multi-detect » pour les sondeurs Reson semble permettre de corriger en partie cette aberration. Ce mode n’a pas été utilisé lors du levé à l’écluse St-Lambert.